Télécharger gratuitement!


COMMENT ÇA MARCHE

BLOG

PIXY QUIZZ

QUESTIONS?

Télécharger Pixy

COMMENT ÇA MARCHE

BLOG

LE PIXY QUIZZ

QUESTIONS?

Télécharger Pixy

Retour aux articles

Amour photo créé par fr.freepik.com

Je n'arrive pas à me motiver : les clés pour y arriver!


Par l'équipe de BVA Nudge Unit

Comprendre


Les bonnes habitudes se créent en famille, un comportement à la fois 😀


Chez Pixy, nous savons bien que la vie de famille est parfois chaotique. Faire changer les choses, partager la charge mentale, créer de bonnes habitudes, sont des défis du quotidien et l’on peut parfois se sentir un peu seul.e, dépassé.e.


Pour vous aider, Pixy s’est adressé aux meilleurs spécialistes. Dans cet article, les experts en sciences comportementales de BVA Nudge Unit nous expliquent pourquoi il est si difficile de faire en sorte que tout le monde participe aux tâches ménagères et comment y remédier.


Effectuer des tâches ménagères ferait du bien au moral! C’est en tout cas ce que déclarent 61% des Français pour qui ces soi-disant « corvées » sont un moyen d’avoir une bonne image d’eux-mêmes, ou encore 71% d’entre eux qui en retirent l’agréable sentiment du devoir accompli (Étude menée par Ipsos pour Ariel en mai 2018).


Et en plus, faire ces tâches serait bénéfique pour nos enfants : ne vous sentez plus coupable de demander aux enfants de débarrasser après le repas! C’est en fait pour leur plus grand bien ! Une étude scientifique réalisée en 2015 par la chercheuse américaine Marty Rossmann démontre que faire participer son enfant dès le plus jeune âge aux tâches de la maison aurait une forte influence positive sur sa réussite tant sur le plan personnel que professionnel, en lui inculquant des valeurs indispensables telles que l’entraide, le respect des autres ou encore la capacité à collaborer.


Et pourtant, les tâches ménagères sont encore et trop souvent trop mal réparties au sein de la famille.

Que faut-il faire pour inciter tout le monde à collaborer ? Comment éviter que les promesses ne passent aux oubliettes ? Pourquoi est-il si difficile de passer à l’action ?


Bonne nouvelle : il ne s’agit pas que de mauvaise volonté et on peut y travailler !

Ces biais comportementaux qui nous éloignent de nos objectifs

Les sciences comportementales cherchent à décortiquer la façon dont nous prenons nos décisions et pourquoi, parfois, nous dévions de nos bonnes intentions. Nos mauvaises habitudes ne reposent pas uniquement sur notre mauvaise volonté. Oui, il nous arrive de mal évaluer certaines situations, d’être influencés par notre environnement ou d’avoir des comportements incohérents avec nos valeurs et nos engagements. Rassurez-vous, tous ces petits écarts ne sont pas intentionnels. Ils viennent de la façon dont notre cerveau fonctionne et ils portent un nom : les biais cognitifs.


Bien qu’il en existe plus d’une centaine, deux jouent un rôle particulièrement important dans la gestion de la maison : le biais du temps présent et le biais de statu quo.


Combien de fois avez-vous entendu dire : « Oui, oui, je te promets. Je rangerai ma chambre demain ! » Et combien de fois ce vœu s’est-il vraiment exaucé ? Si la réponse est proche de 0, c’est normal 


C’est le propre du biais du temps présent : nous avons tendance à privilégier les actions qui nous procurent de la satisfaction à court-terme et à repousser celles qui vont nécessiter des efforts. En conséquence, même la perspective d’une récompense ne suffit pas toujours car celle-ci est éloignée dans le temps et il faut faire des efforts avant. Le chercheur canadien Piers Steel a d’ailleurs montré que c’est dans ce biais que notre tendance à la procrastination trouve sa source, on comprend aisément pourquoi.


Vous avez tapé du poing sur la table, cette fois c’est trop ! Maintenant, ça doit changer. Pendant quelques jours tout se passe bien et puis, lentement, les mauvaises habitudes reviennent et s’installent.


Cette situation est familière ? C’est la faute du biais de statu quo. Ce biais résume notre propension à conserver le doux confort des habitudes. On se dit que cela ne va pas si mal, on ne se rend pas compte des difficultés que l’on vit ou que l’on fait subir… Bref, on fait avec. On ne prend pas l’initiative de soulager nos proches du poids du quotidien. Jusqu’à ce que le coût de l’inaction devienne trop grand : une dispute, une punition, la nuit sur le canapé… Le seul moyen de le contourner est de créer de nouvelles habitudes, mais quel défi !


Pas de panique, des solutions existent !

Faut-il capituler face à nos biais ? Pas question! Nous n’allons pas jeter aux orties nos louables intentions de changement. Car déjà, être conscients de nos limites est un premier pas. Ensuite, parce qu’avec un peu d’organisation et de malice, nous pouvons les faire jouer en notre faveur !


D’un petit changement à l’autre, voici 6 conseils qui tirent parti de nos biais, pour encourager tout le monde à adopter un meilleur comportement, sans drame :


  • Poussez à la coopération : nous sommes naturellement empathiques, encore plus en famille. Alors plutôt que de comparer, faites collaborer ;
  • Valorisez l’égo : certains en font plus ? Très bien, ils méritent d’être valorisés! Un bon point, un grand merci, un câlin… Tout fonctionne, même sans pot-de-vin ;
  • Jouez sur « l’aversion à la perte » : nous aimons gagner, mais nous détestons encore plus perdre et cela peut être utilisé au bénéfice du collectif. Toute la famille perd à ne pas se partager les tâches : si les parents passent leurs journées à faire des lessives, personne ne va au cinéma!
  • Créez des habitudes : organisez les tâches de chacun de façon à ce qu’elles puissent s’inscrire dans une routine, qu’elles fassent partie d’un « pilote automatique ». Armez-vous de patience : il faut parfois un peu de temps pour qu’une habitude soit ancrée ;
  • Divisez chaque tâche en morceaux les plus petits possibles : c’est toute la maison qui paraît bien plus rangée quand la petite dernière apprend à ranger ses jouets. Et si en plus son aîné connait la direction du bac à linge sale… !
  • Mettez en évidence les choses à faire : c’est important de redonner de la visibilité sur toutes les choses à faire pour être sûr de la prise de conscience de chacun.


Tous ces bons conseils (et bien d’autres !), nous avons travaillé à les mettre en place dans l’application Pixy.


Grâce aux enseignements des sciences comportementales, nous sommes très fiers d’avoir pu contribuer à concevoir une application aussi engageante qu’amusante qui vous aidera à créer de nouvelles bonnes habitudes, un comportement à la fois.


Maintenant, plus moyen de dire que c’est dur de changer et qu’on ne savait pas !


L’équipe BVA Nudge Unit.


Venez vivre l’expérience Pixy et téléchargez l'appli!

Télécharger Pixy !

Partagez cet article!

Vous aimerez aussi : 




Partager sur Linkedin

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

[[wwLink={"linkPage":57836}|text=Contact]]

info@pixy.family

Liens utiles

Questions?

Kit Médias

Blog

Le Pixy Quizz

Politique de confidentialité

Conditions d'utilisation

© Pixy.Family 2019

Construit avec ❤️ et 🔥

Propulsé par WeWeb